..:::  Formations de Formateurs


 

 5  QUESTIONS A VOUS POSER :

--------------------------------------------------------------------------

 Les experts en recherche d'une seconde partie de carrière ou très motivés pour la fonction Formation Continue trouvent sur internet et même sur Atouts Métiers de nombreuses offres de Fomation de Formateurs. Derrière ces offres se cachent des contenus (et surtout des objectifs) très différents. Pour aider au décodage (certains diraient "démasquage"), voivi les questions à se poser ou à poser :

 

 

1. Existe-t-il un diplôme de "formateur" ?

    La réponse est très claire et triple :

  • NON, il n'existe pas de diplôme en France : ne surtout pas confondre ENSEIGNANT et FORMATEUR. Le formateur est un PRO, pas un PROF. Il transmet ses acquis par l'expérience, pas ce qu'il a appris en Fac ou en lecture! Dès que vous lisez le mot "cours" sachez qu'il va s'agir d'enseignement pas de formation. Les formations d'enseignant sont généralement organisées par l'AFPA, le CNAM, l'Université ou le CAFOC SUFCO. Derrière le titre "Formation de Formateurs" se cache aussi les fonctions d'ingéniérie en formation (salarié gestionnaire en entreprise ou en OPCA) : rien à voir avec formateur.
  • Formation longue ou courte, que choisir ? Première réponse : avez-vous 4 à 10 mois à passer en Formation ? Deuxième réponse : le métier de formateur fait partie de ces métiers qui ne s'apprennent pas en cours mais en pratique, donc en le faisant. Nous avons fait le choix très concret de transmettre (en 5 jours) tout ce qu'il faut savoir pour exercer ce métier et s'y faire une place petit à petit, année après année, sur le terrain, pas en amphi.
  • Va-t-on vous demander un diplôme ? Jamais. Parce que tous les pros savent qu'ils n'en existe pas. Parce qu'on achètera votre expérience de terrain, pas vos savoirs théoriques. Dans ce métier, on vous demande votre CV, vos expériences, votre parcours. Jamais votre diplôme !

2. Quel profil faut-il avoir pour devenir formateur ?

    Les prérequis sont simples :

  • avoir un domaine d'expertise : l'expérience de ce que vous voulez transmettre, acquise dans la vie, la vraie : celle du terrain, de l'entreprise, du secteur. Cela demande au moins 10 ans d'expérience dans le domaine. Ce sont ces dix années que vous allez partager. Cette profession est fermée aux jeunes diplômés ou chercheurs ou profs qui maîtrisent la théorie, pas la pratique.
  • avoir des facilités relationnelles : vous allez vivre avec "les autres", les stagiaires, des hommes, des femmes, tous adultes, tous différents. Savoir s'exprimer, aimer les relations, avoir de la mobilité intellectuelle, sont des capacités exigibles.
  • avoir des capacités organisationnelles : la fonction formateur est multiple et exige de l'organisation, de la pluridisciplinarité, de la rigueur.
  • être conscient que la fonction formateur est une fonction polyvalente : il faudra être pédagogue mais aussi commercial, communiquant, logisticien, gestionnaire, administratif...

3. Comment être sûr de l'orientation ?

     Comme tout métier, pour bien le choisir, il faut bien le connaître :

  • appuyez-vous sur vos conseillers, si vous en avez : votre conseiller Pôle Emploi ou votre service RH ou votre conseiller Insertion qui connaissent la méthode. Une enquête métier (rencontrer des pros, des personnes sur le terrain, pas des profs) est souvent utile.
  • sachez que c'est peut-être le seul métier où "plus on est vieux, plus on est crédible", un critère qui compte en ré-orientation, quand aujourd'hui on jette facilement le kleenex de plus de 45 ans...
  • sachez enfin que le métier est pérenne et porteur... mais très concurrentiel :on aura de plus en plus besoin de formation tout au long de sa vie mais encore faudra-t-il se faire connaître et préférer !

4. Comment choisir sa Formation de Formateurs ?

     Il existe peu d'offres vraiment comparables. Quelques conseils :

  • ayez un projet clair : enseignant ou formateur ? salarié ou indépendant ?
  • demandez depuis combien de temps, ils font cette formation : le nombre de session, ici en région, une réponse par écrit...
  • si le prix est trop bas, interrogez-vous.... Est-ce de bon niveau, est-ce crédible ? Sont-ils nouveaux sur la place ?
  • lisez-bien les effectifs mini/maxi : vont-ils annuler au dernier moment? Un groupe trop grand = moins de personnalisation...
  • le programme est-il structuré, précis, ou une simple liste de points abordés? Ce programme me convient-il ?

5. Qui est le formateur ?

    C'est un point-clé :

  • combien d'années a-t-il exercé dans ce métier, où avec qui,  pour prétendre me l'apprendre de façon crédible ?
  • quel est son nom : si on ne me le donne pas, si on ne l'écrit pas, quelle en est la raison ? ....
  • est-ce un intervenant sous-traitant ? Peut-on le rencontrer avant ?

 

Toutes ces questions sont normales et vous éviteront une erreur qui peut coûter cher...